Les projets

En plus du développement du dispositif, nous défendons les valeurs sur lesquelles Tulipal a été fondée, à travers notre combat contre plusieurs problèmes sociétaux. Ces combats comprennent des enjeux propres aux menstruations, tels que la démystification des règles, la précarité menstruelle et l’innovation dans le domaine des soins de santé féminins, mais aussi des thèmes plus larges comme l’émancipation des femmes et l’égalité des genres. Notre lutte ne s’arrête pas là, car nous favorisons également une transition écologique en permettant de faire le pas vers l’adoption d’une solution réutilisable telle que la coupe menstruelle.

Ainsi, nous développons des projets avec des act.eurs.rices loc.aux.ales ou mondi.aux.ales spécialisé.e.s dans les domaines sur lesquels nous souhaitons avoir de l’impact.


Semaines de la démystification des règles

En collaboration avec certain.e.s act.eur.rice.s loc.aux.ales, nous aimerions organiser une semaine à Bruxelles dédiée à la démystification des règles. En effet, encore aujourd’hui, les règles sont trop souvent considérées comme tabous et sont encore synonymes de répression à travers le monde. Ainsi, l’idée de cette semaine de démystification des règles serait d’aborder le sujet des règles afin d’informer chacun.e et libérer la parole sur ce phénomène naturel que vivent les femmes. En collaboration avec des act.eur.rice.s internation.aux.ales et loc.aux.ales, nous aimerions à la fois démocratiser l’utilisation de la coupe menstruelle, mais surtout de permettre à toutes les femmes de pouvoir l’utiliser avec facilité. 

Campagne contre la précarité menstruelle

Enfin, nous nous engageons dans une réelle lutte contre la précarité menstruelle, que ce soit au niveau mondial, comme expliqué ci-dessus, ou au niveau local. Encore trop de femmes ne possèdent pas les moyens de se procurer des protections hygiéniques. C’est ici qu’intervient la coupe menstruelle, en répondant à cette problématique par son faible coût, étant donné qu’elle est réutilisable pendant au moins 5 ans. 

Cependant, il faut malheureusement faire face à un nouveau problème qui est le nettoyage et la stérilisation de cette dernière. Nous savons que ce n’est pas chose simple pour les femmes en situation précaire et c’est pourquoi nous aimerions recenser tous les éviers privatifs des toilettes publiques, dans le but de faciliter la partie nettoyage. Dans un second temps, pour la partie stérilisation, nous serions d’avis d’installer des dispositifs de stérilisation dans les centres/associations/ASBL pour personnes en situation précaire.